• Les Quiet Critters pour obtenir le silence

    Voilà une idée qui tourne pas mal sur pinterest : les quiet critters !

    J'ai décidé cette année d'en fabriquer !

    Matériel : pompons, yeux mobiles, feuille(s) de caoutchouc mousse, pistolet à colle, ciseaux

    Les Quiet Critters pour obtenir le silence

    Très simple à réaliser et peu coûteux, je sens que ces petites créatures vont avoir du succès !

    Les Quiet Critters pour obtenir le silence

    Il suffira de découper une forme (coeur ou autre) dans le caoutchouc mousse, de coller ensuite au pistolet les yeux et le pompon. Le tour est joué !

    Les Quiet Critters pour obtenir le silence

    Comment et quand les utiliser ?

    Quand on veut le silence dans la salle de classe (pour X raisons : ateliers de lecture / maths, lecture offerte, passation des consignes, ...), on place ces mignonnes petites créatures sur le coin du bureau de chaque enfant. Tout enfant qui a encore la créature après le délai fixé gagnera un privilège, un bon point, ....

    On peut aussi organiser un loto comme Dixmois ou Ecline.

    On peut aussi les utiliser en les posant sur les tables des enfants qui ont su travailler calmement ... ou quand il y a trop de bruit dans la classe (je pense que poser 1 ou 2 créatures ramènera très rapidement le silence et l'attention des enfants ! )

    Par contre, quelques règles seront à mettre en place : peut on toucher, déplacer, jouer avec les "quiet critters" ? Tout dépendra de l'attitude de vos élèves ! 

    Par contre, une chose est sûre : ils ne partiront pas à la maison et resteront bien sages dans leur boîte !


  • Commentaires

    1
    Vendredi 15 Mai 2015 à 23:57

    J'en ai fabriqué également ;) ! Les élèves sont contents quand on les dépose sur leur table... mais certaines petites bestioles passent alors un rude moment de caresses et câlins parfois un peu musclés  ;) !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :